Déplacement Épistémico-Esthétique du Théâtre Décolonial

Autores

  • Lîlâ Bisiaux (Université Toulouse Jean-Jaurès – Toulouse, France) Université Toulouse Jean-Jaurès – Toulouse, France

Palavras-chave:

Décolonial. Esthétique. Drame. Postdramatique. Colonialité.

Resumo

L’article adopte une approche dialogique entre les études décoloniales et les études historiques et esthétiques théâtrales. Il met en exergue ce que la modernité/colonialité produit en termes d’hégémonie non pas seulement épistémique, mais bien esthétique, et constate l’incapacité du théâtre postmoderne à sortir de la matrice coloniale du pouvoir. L’étude de cas de la pièce Kay pacha, du dramaturge et militant équatorien Juan Francisco Moreno Montenegro, permet de discerner les caractéristiques d’une œuvre décoloniale, procédant à un déplacement épistémico-esthétique. L’approche empirique souligne enfin le caractère eurocentré des outils d’analyse dramatique, qui manquent leur objet, quand celui-ci est décolonial. 

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Lîlâ Bisiaux (Université Toulouse Jean-Jaurès – Toulouse, France), Université Toulouse Jean-Jaurès – Toulouse, France

Lîlâ Bisiaux est doctorante en Arts du spectacle, sous la direction d’Emmanuelle Garnier à l’université Toulouse Jean Jaurès, en France.

Publicado

2018-10-21

Como Citar

Bisiaux (Université Toulouse Jean-Jaurès – Toulouse, France), L. (2018). Déplacement Épistémico-Esthétique du Théâtre Décolonial. Revista Brasileira De Estudos Da Presença, 8(4), 644–664. Recuperado de https://seer.ufrgs.br/index.php/presenca/article/view/78793

Edição

Seção

Poéticas e Pedagogias Decoloniais