Giorgio Mortara, statisticien des deux mondes

Natália de Lacerda Gil, Jean-Guy Prévost

Resumo


Ce court texte trace un portrait de Giorgio Mortara (1885-1967), éminent statisticien italien qui dut quitter son pays en 1939 en raison des lois raciales adoptées par le fascisme et poursuivit sa carrière au Brésil pendant plus de deux décennies. Figure de proue de la statistique économique italienne durant les années 1920 et 1930, Mortara joua également un rôle de premier plan dans le développement des études démographiques au Brésil durant les années 1940 et 1950. Cette vie «statistique» menée en deux temps et dans deux contextes distincts offre un exemple remarquable de la figure de l’«intellectuel technicien», caractéristique du 20e siècle.


Texto completo:

PDF

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Associação das Américas para a História da Estatística e do Cálculo das Probabilidades