PRÉSENTER AU LIEU DE REPRÉSENTER: UNE ALTERNATIVE À LA QUESTION DE L'INCARNATION SUR SCÈNE?

Isabelle Elizéon - Hubert

Resumo


Au travers du travail de Robyn Orlin1, artiste de la scène originaire d'Afrique du Sud, qui nous pose la question de la norme par la présentation de corps, de figures et de types souvent absents des scènes occidentales, nous explorerons dans cet article la question de l'incarnation sur scène. Nous développerons une réflexion autour d'un nouveau paradigme s'affirmant chaque fois davantage sur la scène contemporaine: le présenter en place du représenter. Nous envisagerons l'acteur, c'est à dire la personne en acte sur scène, en tant que présence provocante de l'humain en place de l'incarnation d'un personnage. Se posera ainsi la problématique suivante: en quoi ce nouveau paradigme, c'est à dire la présence provocante de l'humain au lieu de l'incarnation, la présentation en place de la représentation, peut-il ouvrir à une nouvelle façon de penser, de voir et d'utiliser l'acteur en scène? En quoi peut-il permettre la création de nouveaux imaginaires, que ce soit dans la production d'oeuvres scéniques ou dans la réception du spectateur?

 


Palavras-chave


Arts de la scène; Théâtre; Performance; Anthropologie; Corps

Texto completo:

PDF (Français (France))


DOI: https://doi.org/10.22456/2236-3254.68337





REVISTA CENA

Programa de Pós-graduação em Artes Cênicas
Rua General Vitorino, 255
Centro - Porto Alegre - RS - 90020-171

  

revistacena@ufrgs.br
(51)3308.4380