L'ÉCRITURE SURRÉALISTE DANS LA "LETTRE À ÉVA" DE CLAUDE COURTOT

Érika Pinto de Azevedo, Camila Fialho, Robert Charles Ponge

Resumo


Cet article propose d’étudier la « Lettre à Éva », récit que Claude Courtot (1939) rédige pour être la préface du catalogue de l’exposition surréaliste de 1967 à São Paulo, et qui, en 1971, est publié dans Carrefour des errances. Pour ce faire, d’abord, nous présentons une partie du parcours de l’écrivain qui en 1964 devient un membre du groupe surréaliste parisien jusqu’en octobre 1969, année de l’autodissolution de ce collectif. Ensuite, nous analysons le récit, en essayant de repérer les options fondamentales du surréalisme qui y sont affirmées. Nous finissons par exposer quelques conclusions concernant la vision de monde surréaliste de Claude Courtot et sa “Lettre à Éva”, texte dont l’écriture très réfléchie comporte néanmoins des éléments d’errance poétique.  


Palavras-chave


récit; surréalisme; Courtot (Claude)

Texto completo:

PDF (Français (Canada))


DOI: http://dx.doi.org/10.22456/2236-6385.67793



Indexadores:       

Site da UFRGS

Site do Programa de Pós-Graduação do Instituto de Letras

E-ISSN 2236-6385 (versão eletrônica)